ANOREXIE MENTALE

L’anorexie se traduit par une peur intense de prendre du poids ou de devenir gros(se) et ce, malgré un poids inférieur à la normale. La personne qui souffre d’anorexie entretient des obsessions liées au contrôle du poids et de la nourriture. Ces obsessions favorisent l’apparition de comportements tels, restreindre drastiquement son apport alimentaire, éliminer divers groupes d’aliments, calculer les calories, peser les aliments, se peser fréquemment soi-même et faire de l’exercice excessif. Chez les jeunes femmes post pubères, l’anorexie engendre l’aménorrhée (la perte des menstruations).

Il existe deux types d’anorexie :

  • Type restrictif : sans crises de boulimie, sans vomissements, sans prise de purgatifs.
  • Type avec crises de boulimie/vomissements ou prise de purgatifs : présence de crises de boulimie et/ou des vomissements ou prise de purgatifs.

Les symptômes physiques de l’’anorexie 

  • Poids anormalement bas.
  • Aménorrhée.
  • Peau sèche.
  • Anomalies cardiaques.
  • Perte de cheveux.
  • Troubles digestifs.
  • Diminution masse osseuse.
  • Étourdissements.
  • Œdème.

Les symptômes psychologiques de l’anorexie

  • Peur intense de prendre du poids.
  • Obsessions avec le contrôle du poids et de la nourriture.
  • Humeur dépressive.
  • Anxiété.
  • Irritabilité.
  • Faible estime de soi.
  • Isolement social/abandon d’activités.
  • Difficultés relationnelles.

L’anorexie affecte environ 1 % des femmes dans les pays industrialisés. Le ratio homme/femme est de 1/10.

Vous pensez souffrir d’un trouble de l’alimentation ? N’hésitez pas à aller chercher de l’aide car il est difficile de s’en sortir seul(le). Vous pouvez consulter la section RESSOURCES du site pour obtenir des références spécialisées.