INDICE DE MASSE CORPORELLE

Par Dre Stéphanie Léonard, psychologue


L’Indice de Masse Corporelle : Quelle est son utilité ?

L’Indice de Masse Corporelle (IMC) est un outil communément utilisé comme point de référence afin de déterminer si une personne a un surplus de poids. Le principe de base est qu’une personne ayant un surplus de poids soit plus à risque de développer divers problèmes de santé (cholestérol, diabète, hypertension et maladies cardiovasculaires). L’IMC est également utilisé pour déterminer si une personne a un poids anormalement bas, comme dans le cas de l’anorexie.

L’IMC tient compte du poids par rapport à la taille. Voici la formule pour le calculer : votre poids (en kg) divisé par votre taille2 (en m). Il existe six catégories d’IMC : poids insuffisant (IMC inférieur à 18.5), poids normal (IMC entre 18.5 et 24.9), excès de poids (IMC entre 25 et 29.9), obésité classe I (IMC de 30 à 34.9), obésité classe II (IMC de 35 à 39.9) et obésité classe III (IMC supérieur à 40).

Il m’arrive fréquemment, dans le cadre de ma pratique, qu’une personne soit bouleversée à l’idée d’avoir un IMC qui ne se situe pas dans l’intervalle considéré « normal ». Je constate que plusieurs personnes qui possèdent un IMC situé dans les intervalles « d’excès de poids » et même parfois « d’obésité » ressentent souvent injustement le besoin de perdre du poids.

À mon avis, peu de gens se situent naturellement dans l’écart de poids considéré normal. Je crois que de manière générale (sauf dans le cas d’une condition médicale particulière), nous devons plutôt évaluer les habitudes alimentaires, la relation avec la nourriture et le degré d’activité physique pour déterminer si une personne doit modifier quoique ce soit dans ses habitudes de vie.

Les limites de l’IMC sont d’ailleurs bien documentées. D’une part, l’IMC n’évalue pas la répartition du gras corporel. Il devient également un outil biaisé dans le cas des athlètes ou des personnes avec une masse musculaire plus significative. Ces personnes présenteront inévitablement un IMC plus élevé sans que ce soit associé à un surplus de poids. L’IMC peut aussi être difficilement utilisé dans le cas des femmes enceintes ou qui allaitent. Finalement, dans le cas des enfants, il est déconseillé d’utiliser l’IMC mais plutôt une charte appropriée.

D’autres points de repère sont maintenant considérés plus adéquats pour évaluer le risque de développer des problèmes de santé reliés au poids. Le tour de taille (le dépôt de masse adipeuse au niveau de l’abdomen) est maintenant fréquemment utilisé pour évaluer les risques de développer des problèmes cardiovasculaires, de diabète et de cholestérol.  Le type de silhouette que possède une personne devient également un indicateur utile. La silhouette en forme de pomme (accumulation de masse adipeuse au niveau de l’abdomen) est associée à un plus grand risque de problèmes de santé. À l’inverse, la silhouette en forme de poire (accumulation de masse adipeuse au niveau des hanches et des fesses) comporte moins de risques pour la santé.

L’IMC, tout en étant approximatif, reste un outil utile de dépistage. Toutefois, à mon avis, il ne devrait pas constituer l’élément principal permettant de diagnostiquer un problème de poids ou de santé. Si vous avez des doutes relatifs à votre poids, je vous conseille de consulter un professionnel spécialisé qui saura faire une évaluation personnalisée de votre situation. Trop de personnes entreprennent de façon injustifiée un régime amaigrissant qui aura pour conséquence (les statistiques sont éloquentes à ce sujet) de favoriser une hausse du poids à long terme. L’objectif principal devrait rester l’acquisition de saines habitudes alimentaires et non un poids spécifique.

Sources :

What is BMI ?. BBC Health, 2009.

Suis-je trop gros(se) ? Maigrir la santé avant tout !. Collection Protégez-vous, 2006.

Lignes directrices canadiennes pour la classification du poids chez les adultes – Guide de référence rapide à l’intention des professionnels. Site Internet de Santé Canada.

Si vous voulez en savoir plus sur l’Indice de Masse Corporelle, vous pouvez consulter le site de Santé Canada.

http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/weights-poids/guide-ld-adult/cg_quick_ref-ldc_rapide_ref-fra.php