Semaine de sensibilisation aux troubles alimentaires

Bien que les troubles de l’alimentation (TA) soient moins tabous qu’auparavant, il reste encore beaucoup à faire pour éduquer, démystifier, prévenir et guérir.

Avoir un TA, c’est être obsédé par le contrôle de son alimentation et de son corps. Au Québec, environ 3% des filles et des femmes âgées de 13 à 30 ans (30 000 personnes) souffrent d’un TA. Et, saviez-vous que 10 à 20%  des personnes ayant un TA meurent des complications reliées à leur trouble et ce que cela constitue le plus haut taux de mortalité de tous les troubles psychologiques?

Les proches de personnes aux prises avec un TA vivent souvent beaucoup d’impuissance et d’incompréhension, de peur, de culpabilité, de tristesse et de colère.

Nous manquons de ressources pour aider les personnes qui souffrent d’un TA et leurs proches… C’est pour cette raison que je sollicite votre soutien en cette semaine de sensibilisation.

Au Québec, La Semaine de sensibilisation aux troubles alimentaires est organisée par ANEB Québec et la Maison l’Éclaircie du 31 janvier au 6 février 2016.

Les objectifs de la semaine sont d’éduquer la population sur ce que sont les troubles alimentaires (TA), démystifier les fausses croyances et préjugés face aux personnes aux prises avec un TA et guider les proches de personnes qui souffrent d’un TA.

Plusieurs activités et ressources sont disponibles sur le site Web de la Semaine de sensibilisation aux troubles alimentaires.

Une façon simple de contribuer à la cause des TA est d’acheter un billet pour venir assister à la soirée bénéfice d’ANEB Québec qui aura lieu le mercredi soir 3 février au Métropolis. Pour plus d’information, cliquez ici.

Au plaisir de vous y voir et soyez actifs sur les médias sociaux avec #SEMTA2016!

Dre Stéphanie Léonard, psychologue